L’archipel des Glénan est situé au sud de la Bretagne à une quinzaine de kilomètres des côtes de La Forêt-Fouesnant. Il se compose de plusieurs îles principales et d’un grand nombre de roches et d’îlots.

Surnommée « les Caraïbes bretonnes », l’archipel des Glénan est un véritable joyau marin qui offre une eau transparente émeraude et des plages de sable blanc…

L’île Saint-Nicolas

L’île Saint-Nicolas est l’île principale de l’archipel des Glénan mais aussi l’une des plus petites de France (1,5 ha). Seule île accessible en vedette, elle concentre l’activité touristique de l’archipel.

On y trouve un important vivier, deux restaurants (La Boucane et Les Viviers des Glénan) et quatre maisons (résidences d’été). Le Centre International de Plongée des Glénan y est installé.

Une partie de l’île est classée en réserve naturelle nationale pour protéger le narcisse des Glénan, plante endémique de l’archipel.

Les autres îles de l’archipel

  • L’île Cigogne tire son nom de sa forme (7 coins). Elle est reconnaissable au Fort Cigogne. Propriété de l’état, il est loué à l’école de voile « Les Glénans ».
  • L’île Drenec situé au sud de l’île Saint-Nicolas, abrite l’école de voile  « Les Glénans ».
  • L’île du Loc’h est la plus grande de l’archipel en superficie. On y voit une cheminée qui appartenait à une ancienne installation de fabrication de soude.
  •  L’île de Bananec est reliée à Saint-Nicolas par un cordon de sable, un tombolo, se découvrant à marée basse. L’école de voile « Les Glénans », est propriétaire de l’île.
  • L’île de Guiriden
  • L’île de Brunec
  • L’île de Quignenec
  • L’île de Guiautec
  • L’île de Brilimec

INFOS PRATIQUES

  • Départs quotidiens de Port-la-Forêt en juillet et août, de Bénodet et Concarneau d’avril à octobre. Se renseigner auprès de l’office de tourisme pour le reste de l’année.
  • Billets en vente à l’office de tourisme. Réservation vivement conseillée.

En images